LA LETTRE ALERTES SANTÉ : LA PAROLE EST AU RÉANIMATEUR

Message transféré de Alerte Santé : La parole est au réanimateur…

Chère amie, cher ami,
Alors que le gouvernement semble encore hésiter à se lancer dans la non-aventure d’un troisième confinement, le magazine QG, que je n’avais jamais suivi jusque-là, nous gratifie d’une interview magnifique du Dr Louis Fouché, médecin réanimateur à Marseille1.
Cet entretien dure 2 heures.
C’est un peu long mais si vous trouvez le temps, je vous invite vraiment à le voir.
C’est l’occasion d’entendre un médecin compétent, probe et ouvert, qui nous rappelle quelques vérités importantes.
Je vous en retranscris ici quelques-unes.

1/ Il faut sortir de la peur
Le premier constat de notre réanimateur est que tout le monde a peur de quelque chose : du virus, de la police, de perdre son travail, de la dette, des complots…
Il y a une épidémie généralisée de peur dont il faut sortir parce que l’on ne peut pas prendre de bonnes décisions lorsque l’on a peur.
Il ajoute que la peur n’enlève pas le danger. Et il propose, pour lutter contre la peur, que chacun agisse à son niveau.
Agir, c’est prendre soin de soi et doper son immunité, c’est aussi aiguiser son sens critique et ne pas avaler tout cru ce que nous servent les médias officiels.

2/ Il existe au moins trois traitements curatifs efficaces contre le Covid-19
Il précise que dans son domaine, la réanimation, il n’y a plus de raison d’avoir peur, en tout cas du virus SAR Cov 2, puisqu’il est désormais bien traité.
Les médecins, en effet, se sont considérablement améliorés par rapport au diagnostic. Il est plus fin. Ils prennent davantage en compte les comorbidités des patients et les risques que ces états de santé spécifiques impliquent.

Il cite ensuite trois traitements efficaces contre le Covid-19, dont personne ne parle :

  • l’oxygène ;
  • les anticoagulants ;
  • les corticoïdes.

D’après Louis Fouché, le risque de mortalité lié à cette maladie est donc plus faible qu’au mois de mars (en tout cas dans son service).
Cela ne vous empêche pas, bien sûr, d’être prudent ! Mais, le risque de mourir du Covid-19 est plus limité qu’on ne l’imagine.
Il précise par ailleurs que le problème de la saturation des lits d’hôpitaux n’est pas nouveau.
Ce n’est pas un problème lié à la crise sanitaire, mais au fait que depuis des décennies on diminue le nombre de lits à l’hôpital.
Plutôt que de verser des milliards d’euros pour relancer l’économie et s’endetter, il suggère au gouvernement de commencer par soutenir durablement l’hôpital public.

3/ Il existe des remèdes préventifs

Le Dr Louis Fouché rappelle que le meilleur moyen de se défendre contre le Covid-19 est d’éviter de tomber malade.
Et pour cela, outre les règles élémentaires d’hygiène que cette épidémie nous a fait redécouvrir, il préconise de combler les carences classiques en vitamine D et en zinc.
Il ajoute que même l’Académie de Médecine recommande de prendre de la vitamine D, alors qu’elle est plutôt frileuse dès qu’il s’agit de sortir des chemins battus de la médecine classique…
J’ajoute au cas où vous ne les auriez pas notées, les recommandations que m’avait donné, en début d’épidémie, le Dr Dominique Eyraud.

Elle conseille de prendre tous les jours :

1/2 citron chaud pressé ;
1/2 CC miel ;
1 infusion de thym bio (1 tasse par jour) ;
1 goutte d’huiles essentielles de ravintsara et niaouli à appliquer derrière les oreilles, sur les poignets et sur le plexus solaire sans frotter ;
10 gouttes dans l’eau (sauf le week-end) d’extrait de pépins de pamplemousse ;
des gouttes homéopathiques d’échinacée : 10 gouttes 2 fois par jour ;
de la propolis : 1 gélule par jour (sauf le week-end).
Prenez particulièrement soin de votre sommeil. Si vous dormez mal, achetez-vous un matelas en latex naturel comme ceux que propose Kipli. Vous pouvez également enlever tous les objets électroniques de votre chambre à coucher et y maintenir une température de 18 ou 19 degrés.

4/ Il y a une dérive du pouvoir à l’heure actuelle qu’il va falloir contrer
La dernière idée que j’ai retenue de longue interview du Dr Fouché est que le pouvoir a tendance à abuser de ses prérogatives.
Même si, comme certains lecteurs me le font remarquer de temps en temps, la situation de la France est meilleure que celle de la Chine ou de la Russie – ce que je ne conteste pas -, il n’en demeure pas moins que les libertés y reculent.
La vraie question n’est pas : que fait la Russie, ou que fait la Chine, mais sommes-nous plus libres en France aujourd’hui qu’il y a 10 ans, 20 ans, 40 ans ?
Et ce n’est pas, parce que les autres pays réduisent les libertés de leurs citoyens, que c’est la voie à suivre !

5/ Censure et médias orientés

Louis Fouché, dont le discours est instruit et modéré, se plaint d’être régulièrement censuré sur certains médias sociaux. Youtube par exemple a supprimé des vidéos où il parlait des nouveaux vaccins.
On peut trouver cela normal parce qu’il s’agit de médias privés. De mon point de vue, il s’agit tout de même d’un problème.
C’est un peu comme si vous lisiez un livre et que soudainement, l’écrivain décidait d’en supprimer certains passages…
Est-ce légitime ?
Je vous laisse sur cette question. La vidéo de Dr Fouché est ici.

Naturellement vôtre,
Augustin de Livois