Sauvez vos yeux grâce à l’incroyable secret de cette tribu d’Amazonie

Newsletter de EXPLORA Santé proposée par Karin Nourrisse

Cette nuit-là, le Docteur Douglas London n’imaginait pas qu’il allait faire face à la mort.

Et il n’imaginait pas non plus qu’il ferait par la même occasion, l’une des découvertes scientifiques les plus fascinantes de ses dix dernières années.
Depuis plusieurs jours, le médecin anthropologiste Douglas London s’enfonce dans la jungle amazonienne à la recherche des Kawymeno Huaorani, des chasseurs-cueilleurs dont les yeux ne vieillissent jamais.

En effet, jusqu’alors, les rares personnes qui avaient approché les Kawymeno Huaorani racontaient toutes la même histoire :

  • Les plus Anciens de cette tribu primitive gardent une vision aussi nette que les plus jeunes.
  • Ils n’ont aucune myopie.
  • Ils peuvent voir les détails de près et de loin.
  • Ils ne souffrent pas de glaucome, de cataracte ou de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA).
  • La journée, ils ne sont pas aveuglés par l’éclat des rayons du soleil.
  • Et la nuit, ils voient sans problème, y compris dans l’obscurité profonde de la forêt.

D’où cette question : les Kawymeno Huaorani peuvent-ils nous aider à percer le secret pour garder une vue parfaite toute notre vie ?

Le Dr Douglas London a risqué sa vie pour découvrir ce secret et nous le rapporter
Lorsqu’il décide en 2009 de partir les rencontrer, Douglas London, Directeur de recherches à Harvard, est prévenu : les Kawymeno Huaorani sont des guerriers prêts à tout pour protéger leur territoire, leur tranquillité et leur mode de vie ancestral.

Qu’à cela ne tienne : le Dr London est déterminé à percer le secret qui immunise leurs yeux contre le vieillissement.
Après plusieurs jours de voyage en canoë, le Dr London accoste finalement sur une berge où il s’apprête à passer la nuit.
Et c’est là que des membres de la tribu des Kawymeno Huaorani surgissent de l’obscurité et l’encerclent en le menaçant avec leurs lances empoisonnées !
Dans la pénombre, Le Dr London ne les a pas vus venir mais les Kawymeno Huaorani, eux, l’avaient bien repéré et ils le suivaient déjà depuis un moment.
D’abord menaçants, les Kawymeno Huaorani décident finalement de conduire le Dr London jusqu’au chef de leur tribu.
Après une longue discussion et contre toute attente, le Dr London obtient alors le droit de rester une année complète avec les Kawymeno Huaorani.
Ce privilège n’avait jamais été accordé à personne d’autre. Et il permettra au Dr London de nous rapporter ceci :
Le secret des Kawymeno Huaorani pour garder une vue parfaite toute la vie

Pour résoudre le mystère des Kawymeno Huaorani, le Dr London a commencé par explorer la piste génétique.
Les membres de cette tribu coupée du monde extérieur depuis la nuit des temps présente-t-elle un gène particulier qui protège leurs yeux ?
Pour répondre à cette question, notre chercheur a comparé les Kawymeno Huaorani aux membres d’une tribu voisine – les Kichwa.
Les Kichwa partagent en effet un fond génétique similaire aux Kawymeno Huaorani.
Mais la comparaison s’arrête là car les Kichwa ont les mêmes problèmes de vue que nous. Avec l’âge, ils ont de plus en plus de mal à voir de près et de loin, pendant la nuit ou quand la lumière est trop forte.
Après avoir éliminé l’hypothèse génétique, le Dr London a donc comparé les modes de vie respectifs de ces deux tribus voisines et il a découvert cette différence troublante : alors qu’ils vivent dans le même environnement, les Kawymeno Huaorani consomment 20 fois plus d’antioxydants que leurs voisins Kichwa !
En effet, sur les 80 végétaux que les Kawymeno Huaorani consomment, 76 sont des fruits extrêmement riches en antioxydants, des nutriments qui immunisent leurs yeux contre les radicaux libres et l’oxydation.

Cette alimentation bien particulière serait donc la clé qui immunise leurs yeux.

Mais qu’est-ce que l’oxydation ?
L’ennemi n°1 pour vos yeux

Pour comprendre ce qu’est l’oxydation, permettez-moi de vous poser cette question :
Avez-vous déjà remarqué à quelle vitesse une pomme se met à pourrir lorsque vous avez pelé sa peau et que vous la laissez à l’air libre ?
Et bien, la pourriture de la pomme est causée par les radicaux libres, des molécules oxydantes qui attaquent également vos yeux, qui les grignotent et détruisent progressivement votre cristallin, votre rétine et votre macula, les parties les plus fragiles de votre œil et les plus importantes pour bien voir.
Ces molécules oxydantes sont partout autour de nous et elles sont extrêmement dangereuses pour nos yeux.
Le simple fait d’être exposé à la fumée de cigarette, à la pollution de l’air, aux radiations issues du soleil ou aux rayons lumineux qui sont en train de sortir de votre smartphone, de votre tablette ou de votre ordinateur va oxyder et détruire les cellules de vos yeux.
Heureusement, vous pouvez blinder vos yeux contre les attaques oxydatives
À l’origine, les antioxydants se trouvaient en quantités généreuses dans nos aliments qui étaient alors notre meilleure défense contre les radicaux libres.
Malheureusement, et contrairement aux Kawymeno Huaorani qui vivent dans une nature encore préservée, nos aliments actuels ont été littéralement vidés de leur teneur en antioxydants.
Par exemple, saviez-vous qu’une pomme de 1950 équivaut à 100 pommes d’aujourd’hui sur le plan de sa valeur en antioxydants ?! (2)
Hier, quand vos grand-parents croquaient dans une pomme, ils avalaient 400 mg de vitamine C, l’un des plus puissants antioxydants naturels.
Mais quand vous croquez aujourd’hui une pomme, elle ne vous apporte plus que 4 mg de vitamine C. C’est 100 fois moins !
Pareil pour le bêta-carotène qui est indispensable pour votre vue car une orange d’hier équivaut à… 21 oranges d’aujourd’hui.
Dans un instant, je vais vous dire comment vous pouvez facilement combler ces déficits nutritionnels et vous procurer ces puissants antioxydants de manière simple, efficace et sans vous ruiner.
Mais d’abord, j’aimerais vous en dire plus sur les dernières recherches qui montrent l’intérêt des antioxydants pour protéger vos yeux.

Des études prometteuses contre la DMLA
Des chercheurs américains ont lancé en 1992 une grande étude sur 4 757 participants âgés de 55 à 80 ans (AREDS 1 qui signifie Age-Related Eye Disease Study). (3)
Leur but était de savoir si la prise d’un complément alimentaire antioxydant pouvait réduire le risque de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) qui est la première cause de handicap visuel et de cécité à partir de 50 ans car elle intervient brutalement et sans signes avant-coureurs.
En 2001, après 10 ans d’observation, ces chercheurs ont rapporté des résultats qui dépassaient toutes les espérances : l’utilisation d’un complément alimentaire antioxydant testé contre placebo avait réduit de 25% le risque de progression de la DMLA.
Sur 10 ans, le risque de perdre la vue pour les personnes souffrant de DMLA avancée avait même diminué de 19% ! Ce n’est pas tout :

Un oeil de lynx jusqu’à un âge avancé
D’autres études montrent que la prise d’un complément alimentaire riche en antioxydants améliore la netteté de la vision de près et de loin. (4)
Imaginez pouvoir à nouveau lire votre journal ou regarder vos photos sans la moindre difficulté. Idem lorsque vous avez besoin de voir plus loin, notamment quand vous conduisez ou que vous allez à un spectacle.
Des études ont également montré que les antioxydants améliorent la vision en situation de faible éclairage ou d’éblouissement. Or le manque de visibilité nocturne est l’un des principaux risques quand vous conduisez. (5)
Même les plus hautes autorités de santé ont reconnu officiellement l’intérêt des antioxydants pour protéger la vue.
L’autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) indique que les vitamines C et E et le zinc protègent les constituants des cellules contre les lésions dues à l’oxydation.
L’AFSSA (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments) reconnaît que la lutéine et la zéaxanthine contribuent « à protéger la rétine et le cristallin de l’oxydation ».

Nourrissez vos yeux pendant qu’il est encore temps
Lorsque vos apports en antioxydants sont trop faibles, vos yeux sont à nu et se retrouvent bombardés par les radicaux libres.
Les cellules de vos yeux s’oxydent. Votre vue baisse. Votre risque de glaucome, de cataracte ou de DMLA augmente.
Contrairement aux Kawymeno Huaorani, notre alimentation contient aujourd’hui trop peu d’antioxydants et vos yeux n’ont jamais été autant bombardés de radicaux libres avec la pollution de l’air et la lumière bleue émanant des appareils électroniques que nous utilisons chaque jour.

Il faut donc agir avant qu’il ne soit trop tard.
Comme n’importe quelle autre partie de votre corps, vos yeux ont d’abord besoin d’être bien nourris.
C’est la raison pour laquelle de plus en plus de nutritionnistes recommandent la prise quotidienne d’un supplément nutritionnel d’antioxydants tel que celui dont je vais vous parler maintenant.

Rien que pour vos yeux : 10 antioxydants dans une formulation unique
Vous trouverez des antioxydants dans de nombreux compléments alimentaires mais celui dont je vais vous parler à l’avantage d’en contenir 10 en tout !

Ce puissant complexe antioxydant s’appelle Multi Activ et il vous apporte chaque jour les 10 antioxydants les plus puissants pour vos yeux :

1-2 : Les vitamines C et E sont les vitamines antioxydantes les plus importantes pour vos yeux. La concentration de vitamine C est particulièrement élevée dans la partie la plus externe de votre œil et joue un rôle protecteur contre la cataracte. (6) La vitamine E est un groupe d’antioxydants liposolubles qui protègent les acides gras de l’oxydation nocive. Étant donné que votre rétine a une concentration élevée d’acides gras, un apport adéquat en vitamine E est important pour protéger vos yeux. D’autant plus qu’une carence en vitamine E peut entraîner une baisse de la vue et même la cécité. (7)

3 : La Coenzyme Q10 (CoQ10) est un puissant antioxydant naturellement présent dans nos mitochondries, nos batteries cellulaires. Selon une récente étude, le rôle joué par la CoQ10 dans nos mitochondries expliquerait sa capacité à stabiliser voire même améliorer l’évolution de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). (8)

4 : Le NADH ou nicotinamide adénine dinucléotide joue un rôle vital dans la production d’énergie à l’intérieur de chaque cellule. Les effets positifs du NADH en cas de problèmes ophtalmologiques ont été étudiés auprès de patients souffrant de glaucome. Dans une étude clinique, après 4 semaines d’administration du NADH, il a été observé chez tous les patients une réduction de la pression oculaire et un retour à un niveau normal. Par ailleurs, des tests ont montré que 90% de ces patients ont vu leurs facultés visuelles s’améliorer. (9)

5 : L’acide alpha-lipoïque (AAL) est un acide soufré présent dans toutes les cellules du corps. Il joue un rôle clé dans la production de l’énergie dont l’organisme a besoin pour bien fonctionner. Les résultats d’essais préliminaires indiquent que l’AAL pourrait être utile en cas de glaucome. (10)

6 : La N-acétylcystéine (NAC) aussi écrite N-acétylcystéine ou NAC, est une forme particulière de l’acide aminé cystéine. C’est un excellent précurseur du glutathion, un puissant antioxydant de l’organisme. La N-acétylcystéine est généralement utilisée pour prévenir la cataracte sénile en diminuant l’oxydation des protéines du cristallin, en partie responsable de la cataracte. (11)

7 : Le zinc est impliqué dans la formation de pigments visuels dans votre rétine. Pour cette raison, une carence en zinc peut entraîner des difficultés pour voir dans l’obscurité. Dans une étude, des adultes plus âgés présentant une dégénérescence maculaire précoce ont pris un complément alimentaire de zinc. Leur détérioration maculaire a ralenti et ils ont maintenu une meilleure netteté visuelle que ceux qui ont pris un placebo. (12)

8 : Le bêta-carotène est essentiel au maintien des cellules de détection de la lumière de vos yeux, également appelées photorécepteurs. Si vous manquez de bêta-carotène, vous pouvez souffrir de cécité nocturne, de sécheresse oculaire ou encore d’affections plus graves, selon la gravité de votre carence. (13)

9-10 : La lutéine et la zéaxanthine sont des antioxydants caroténoïdes jaunes appelés pigments maculaires. Ils sont concentrés dans la macula, la partie centrale de votre rétine, qui est une couche de cellules photosensibles sur la paroi arrière de votre globe oculaire. La lutéine et la zéaxanthine fonctionnent comme un bouclier contre les rayons solaires et la lumière bleue nocive qui sort de nos écrans. (14) Les chercheurs ont découvert que ceux qui avaient la plus forte consommation de lutéine et de zéaxanthine avaient un risque de dégénérescence maculaire inférieur de 43% par rapport à ceux qui avaient la plus faible consommation. (15) Une consommation élevée de lutéine et de zéaxanthine peut donc réduire les risques de dégénérescence maculaire et de cataracte.

Protégez vos yeux grâce à ce nouveau bouclier antioxydant. Vos yeux sont votre fenêtre sur le monde.

Avec Multi Activ, il vous suffit de prendre une seule gélule, matin, midi et soir pour redonner à vos yeux ces particules antioxydantes dont ils ont tellement besoin.
Cela veut-il dire que grâce à ce simple geste vous allez pouvoir améliorer votre vue et réduire vos risques de glaucome, DMLA ou cataracte ?
Personne ne connaît le futur mais les découvertes faites par le Dr London auprès des Kawymeno Huaorani et les grandes études qui ont été menées sont formelles : vos yeux ont besoin de ce bouclier antioxydant pour combattre les dégâts causés par les radicaux libres émis par notre environnement.
Grâce à Multi Activ, vous allez pouvoir facilement réintégrer, d’un seul coup, 10 puissants antioxydants en complément de votre alimentation.
En plus de ces 10 antioxydants, Multi Activ contient 8 vitamines B, de la vitamine D3 (1000 UI), de la vitamine K2, de l’iode et du sélénium, soit 22 nutriments au total pour vos yeux et pour votre santé.

L’Institut Biovancia est le distributeur exclusif de cette formulation et vous pouvez vous procurer Multi Activ en vous rendant ici.

Prenez soin de vous,

L’équipe Explora Santé

* * * * *

Sources :

1 Nutr Res. 2015 Feb;35(2):107-17. doi: 10.1016/j.nutres.2014.12.007. Epub 2014 Dec 31.
A phytochemical-rich diet may explain the absence of age-related decline in visual acuity of Amazonian hunter-gatherers in Ecuador. London DS1, Beezhold B2.
2 https://organic-center.org/reportfiles/YieldsReport.pdf
3 Age-Related Eye Disease Study Research Group. A Randomized, Placebo-Controlled, Clinical Trial of High-Dose Supplementation With Vitamins C and E, Beta Carotene, and Zinc for Age-Related Macular Degeneration and Vision Loss: AREDS Report No. 8. Arch Ophthalmol. 2001 Oct
4 Piermarocchi S, Saviano S, Parisi V, et al. Carotenoids in Age–related Maculopathy Italian Study (CARMIS): two–year results of a randomized study.Eur J Ophthalmol 2012;22:216-25
5 Dagnelie G & al.: Lutein improves visual function in some patients with retinal degeneration: a pilot study via the Internet. Optometry. 2000 Mar;71(3):147-64.
Kvansakul J. & al. : Supplementation with the carotenoids lutein or zeaxanthin improves human visual performance. Ophthalmic Physiol Opt. 2006 Jul;26(4):362-71.
Granado F. & al.: Nutritional and clinical relevance of lutein in human health. Br J Nutr. 2003 Sep;90(3):487-502.
6 Arch Ophthalmol. 1991 Feb;109(2):244-51. The Lens Opacities Case-Control Study. Risk factors for cataract. Leske MC1, Chylack LT Jr, Wu SY.
7 Prog Retin Eye Res. 2005 Jan;24(1):87-138. The role of omega-3 long-chain polyunsaturated fatty acids in health and disease of the retina. SanGiovanni JP1, Chew EY.
8 Feher J, Kovacs B, Kovacs I, et al. Improvement of visual functions and fundus alterations in early age-related macular degeneration treated with a combination of acetyl-L-carnitine, n-3 fatty acids, and coenzyme Q10. Ophthalmologica. 2005 May;219(3):154-66.
9 https://www.pressesante.com/nadh-de-lenergie-a-letat-pur-effet-garanti/
10 Filina AA, Davydova NG, et al. Lipoic acid as a means of metabolic therapy of open-angle glaucoma. Vestn Oftalmol. 1995; 111:6–8.
11 Therapeutic Effect of a Novel Antioxidant on Degenerative Eye Disorders. Ercal, Nuran. Missouri University of Science & Technol, Rolla, MO, United States.
12 Am J Clin Nutr. 1980 Sep;33(9):2031-40. The interaction of vitamin A and zinc: implications for human nutrition. Solomons NW, Russell RM.
13 The eye signs of vitamin A deficiency Clare Gilbert Co-director: International Centre for Eye Health, Disability Group, London School of Hygiene and Tropical Medicine, London, UK.
14 J Nutr. 2002 Mar;132(3):540S-542S. Possible biologic mechanisms for a protective role of xanthophylls. Krinsky NI1.
15 JAMA. 1994 Nov 9;272(18):1413-20. Dietary carotenoids, vitamins A, C, and E, and advanced age-related macular degeneration. Eye Disease Case-Control Study Group. Seddon JM1, Ajani UA, Sperduto RD, Hiller R, Blair N, Burton TC, Farber MD, Gragoudas ES, Haller J, Miller DT, et al.