Une américaine presque aveugle regagne de la vue

Newsletter transférée de Alternatif Bien-Être

Une Américaine presque aveugle regagne de la vue / Les secrets du Dr Nakagawa pour les yeux

Chers amis,
À en croire les ophtalmologues et les oculistes, il n’y aurait rien à faire contre la myopie, l’hypermétropie, la presbytie à part… porter des lunettes ou se faire opérer.
Le pire, ce sont la cataracte, le glaucome et la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge) : en vieillissant, nous serions condamnés à développer l’une de ces maladies handicapantes.
Le gros problème de cette conception « fataliste » c’est qu’elle oublie que nos yeux sont des organes vivants et pas des outils usés à faire remplacer.

Une Américaine presque aveugle regagne des points de vue
Laissez-moi vous raconter une histoire qui se passe à Tokyo en 2013.

Une patiente américaine presque aveugle entre dans un centre de remise en forme de la vision, avec « l’espoir de la dernière chance ».
Quelques jours plus tôt son médecin lui avait dit de se préparer à devenir aveugle.
Son cas est grave en effet : elle a contracté une dégénérescence maculaire, alors qu’elle souffrait déjà d’une forte myopie (0,1/10e ) et d’hypermétropie.
Le Dr Kazuhiro Nakagawa, directeur du centre de remise en forme de la vision, la reçoit personnellement. Ce médecin est aussi chercheur, expert en ophtalmologie et auteur de plus de 200 études.
Il lui fait suivre un programme sur mesure.
Quand son mari est muté en Chine l’Américaine continue les exercices depuis chez elle, 10 minutes chaque jour.
6 ans plus tard, quand elle revient voir le docteur, il constate qu’elle a évité de devenir aveugle. Son acuité visuelle, de 1/10e autrefois, a même augmenté jusqu’à atteindre 4/10e !
Le Dr. Nagakawa lui-même est stupéfait.
Il écrit ses observations dans un livre où il évoque une vingtaine d’autres cas similaires[1].
Interrogés, les ophtalmo « classiques » disent que ce sont des cas isolés, qu’il « faudrait plus d’études ».
Reprendre le contrôle de ses yeux avant qu’il ne soit trop tard
La plupart des personnes, lorsque leur vue se détériore, s’appuient sur le port de lunettes ou de lentilles.
Il est évident qu’il vaut mieux en utiliser plutôt que de voir sa vue se dégrader.
Mais ces méthodes ne permettent pas de regagner des « points » de vue. Au contraire, votre vue continue en général à se dégrader.
Les lunettes et lentilles compensent le problème au lieu de le régler, dit le docteur Nagakawa, qui en appelle à votre volonté. Il vous propose de devenir acteur de votre guérison.
Il est prouvé que le mental a une grande influence sur la vision et peu d’experts en parlent.
Vous le constatez avec le phénomène de « pertinence rétinienne » : votre cerveau enregistre et restitue à rebours ce que votre œil n’est plus en train de voir.
On pourrait résumer en disant que c’est le cerveau qui « voit » en premier.
C’est pourquoi la méthode Nagakawa est réputée puissante, parce qu’elle s’appuie sur la coordination œil-cerveau afin de récupérer une vision claire.
Les exercices qu’il propose sont simples.
Par contre ils demandent un minimum d’investissement, 10 minutes par jour sans faillir.
La méthode du Dr Nagakawa, une méthode globale
Cette méthode est en fait née de la convergence des recherches du Dr Bates, un ophtalmologiste américain, et du Dr Agarwal, un médecin indien[2].
En France, c’est similaire à ce qu’on nomme communément le « yoga des yeux ».
L’idée est que la bonne santé des yeux dépend AUSSI de la bonne santé du corps en général. Et inversement : vous pouvez, en agissant sur vos yeux, régler des problèmes connexes : maux de tête, douleurs cervicales etc.
En pratique, cela consiste à faire un certain nombre de mouvements oculaires qui permettent de relaxer les muscles de l’accommodation.
Ça décrispe et améliore la souplesse du cristallin, ça améliore la vascularisation, la nutrition de tous les composants de l’œil, dont la rétine. Et, in fine, ça permet d’améliorer les défauts visuels quand il y en a.
Je vais partager avec vous certaines techniques adaptées à tous, qui soulageront vos yeux quel que soit votre problème de vue.
Vous aurez besoin pour ces exercices de votre pouce et c’est tout.

4 techniques simples pour améliorer votre vue
A force de fixer les écrans toute la journée, nos muscles oculaires perdent en souplesse.
L’une des premières choses à faire est de détendre les muscles des yeux. Ça va également vous aider si vous avez les cervicales crispées et des maux de tête.

Technique 1 – pour détendre les muscles des yeux et lutter contre le mal de tête
Placez votre pouce à 30 centimètres des yeux. Dessinez librement des courbes dans l’espace et suivez ces mouvements des yeux.
Commencez par dessiner des courbes dans un paramètre restreint, avant d’élargir petit à petit en accélérant. Assurez-vous que vos yeux bougent constamment de haut en bas et de droite à gauche.
Quand les muscles oculaires sont crispés, il est difficile de les étirer, mais vous y parviendrez peu à peu, avec de la persévérance.
Une fois les muscles détendus vous pouvez élargir votre champ de vision avec la deuxième technique, qui permet de mieux se situer dans l’espace et de lutter contre les vertiges

Technique 2 – pour mieux se situer dans l’espace et contre les vertiges
Placez le pouce devant le visage et fixez votre ongle des yeux. Puis retirez votre pouce tout en maintenant votre regard sur l’espace qu’il occupait. Restez ainsi 10 secondes, sans quitter ce point du regard.
Placez ensuite votre pouce ailleurs dans l’espace et répétez chaque fois cet exercice.
Quand vous êtes capable de fixer précisément un point dans l’espace sans objet, vos yeux se mettent à travailler ensemble, doublant ainsi le pouvoir de vos muscles oculaires.

Passons à la mobilité des muscles extra-oculaires.

Technique 3 – pour une meilleure mobilité et un esprit plus vif
Placez le pouce à 10 cm des yeux environ. Déplacez-le de 15 cm sur la droite. Revenez à la position initiale
Suivez ces mouvements du regard avec précision.
De même, déplacez votre pouce vers la gauche, vers le haut, vers le bas, puis en haut à droite, en bas à gauche, en haut à gauche, en bas à droite.
Cela redonne de la mobilité, ce dont nous avons fortement besoin.
Il est enfin essentiel de rééquilibrer votre œil droit et gauche. Car la dissymétrie crée de la fatigue et du désordre mental.

Technique 4 – pour équilibrer vos deux yeux et vous sentir plus ancré
Écrivez la lettre A, au stylo, sur l’ongle de votre pouce. Placez ensuite votre pouce aussi loin que possible de votre visage.
A présent, fermez l’œil gauche et regardez la lettre. Puis regardez-la en ouvrant l’œil gauche.
Apparaît-elle instantanément comme une image unifiée ? Si la réponse est oui, cela signifie que vos yeux parviennent à voir correctement la même chose au même moment. Si en revanche, il vous faut plus d’une seconde pour obtenir cette image, c’est que votre symétrie oculaire n’est pas bonne. Dans ce cas, continuez de pratiquer l’exercice. Faites de même avec l’autre œil.
Ces exercices devraient vous faire beaucoup de bien.

Mangez-vous assez de lutéine ?
Si vous souhaitez aller plus loin, il existe des aliments qui renforcent la vue, également conseillés par le Dr. Nagakawa.
Il s’agit de 6 nutriments pour renforcer votre vue, protéger vos yeux du soleil, et lutter contre les maladies des yeux comme la dégénérescence maculaire :
La lutéine: ce pigment naturel de la classe des caroténoïdes protègent vos yeux des UV. Le Dr Curran-Celentano, de l’Université du New Hampshire, a montré qu’une supplémentée en lutéine peut accroître la densité du pigment maculaire, donnant ainsi un effet protecteur. On le trouve abondamment dans les haricots verts, les laitues, les choux frisés frais et les épinards.
La vitamine A : elle participe à la création de l’influx nerveux amenant les informations lumineuses entrant dans l’œil vers le cerveau. Elle est particulièrement importante pour améliorer la vision nocturne. Vous la trouvez dans le foie de volaille, l’huile de foie de morue, les œufs et les laitages.
Le zinc : il participe à la production de vitamine A et de mélanine, qui protège la rétine contre les UV. Vous le trouvez principalement dans les huitres, mais aussi dans le foie de veau, les shiitakés séchés (champignons), les lentilles. Ou en complément alimentaire (nous sommes une majorité à être carencés).
Les acides gras et en particulier les oméga-3sont essentiels. Leur carence peut conduire à un affaiblissement de la vision et accroît le risque de décollement de la rétine. Vous en trouvez dans des aliments comme l’huile de lin de noix de colza, et dans les poissons gras (harengs, anchois, saumons).
La vitamine E :pour ses propriétés antioxydantes. Si vous devez vous supplémenter en vitamine E, n’utilisez que de la vitamine E naturelle, de provenance végétale (d-alpha-tocophérol) ou des complexes de différentes formes de vitamine apportant de la vitamine E naturelle, sous forme alpha mais également gamma et des tocotriénols. Par prudence, ne dépassez pas deux à trois supplémentations par semaine.
La taurineest un acide aminé soufré que l’organisme peut produire à partir des acides aminés méthionine et cystéine. La taurine est un antioxydant puissant. C’est l’acide aminé le plus concentré dans la rétine : certaines études ont montré que la supplémentation en taurine peut prévenir les cataractes et contribuer à enrayer leur évolution[9],[10]. On la trouve associée au magnésium dans de nombreux complexes, à la fois pour augmenter son absorption et ses effets.
En espérant que ces conseils vous seront utiles !

Portez-vous bien,

Rodolphe